• Fiche enseignant n°1
Thème 1 Favoriser l'implication des parents
  • Comment le numérique favorise-t-il la coéducation ?

    Cette fiche-outil vous explique les intérêts et les limites de la coéducation pour les parents, comme pour les enseignants. Elle vous donne également un premier aperçu sur la manière dont le numérique lui fait prendre un nouveau tournant. D’autres fiches outils détailleront plus précisément ces pistes.

  • LIEN AVEC LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES DES ENSEIGNANTS

    • Œuvrer à la construction d’une relation de confiance avec les parents.
    • Utiliser efficacement les technologies pour échanger et se former.
    • Inscrire son intervention dans un cadre collectif, au service de la complémentarité et de la continuité des enseignements comme des actions éducatives.
  • Les élèves apprennent en permanence, avec toutes les personnes qui les entourent, dans et en dehors de l’école. Les parents, premiers éducateurs de l’enfant, et les professionnels qui l’accompagnent tout au long de son parcours ont donc des rôles complémentaires à jouer pour créer une alliance éducative favorisant sa réussite et son développement.

    Cette coopération passe par l’écoute, l’information, le respect mutuel et le dialogue.

  • Qu’est-ce que la coéducation ?

    Coéduquer c’est associer les parents aux actions de l’école pour faire le lien entre l’éducation familiale et les attentes institutionnelles.

    Pourquoi la coéducation ?

    Elle encourage l’investissement des parents

    La coéducation, en valorisant le rôle de chacun, met l’accent sur l’importance de la mobilisation des parents aussi bien au niveau de la scolarité de leur enfant que de la vie de l’école. Plus ils s’investissent, plus les effets sur la réussite des élèves sont mesurables, c’est alors un cercle vertueux qui s’enclenche.

    Elle offre un contexte indispensable à la réussite des élèves

    Le développement d’un lien fort entre les parents et l’école permet de mettre en place un cadre sécurisant et protecteur autour de l’élève. Les adultes travaillent ensemble, dans la même direction, dans un but commun : son bien-être et sa réussite.

    Elle améliore le climat scolaire

    La relation avec les parents est un facteur déterminant du climat scolaire. Expliciter le cadre éducatif et pédagogique aux parents permet de lever les peurs et les incompréhensions qui peuvent être source de tensions et favorise le développement d’une relation de confiance mutuelle.

  • Quand coéduquer devient compliqué…

    À cause des tensions parents/école

    Lorsque les parents et l’école sont méfiants ou en opposition l’un par rapport à l’autre, l’enfant se retrouve alors dans une situation instable, voire dans un conflit de loyauté, car tiraillé entre l’école et la maison. Dans ce cas de figure, la priorité doit être l’apaisement de la relation pour, peut-être, plus tard, envisager de pouvoir faire alliance.

    À cause de la distance entre les attentes des enseignants et l’investissement des parents

    Il n’est pas toujours aisé d’aligner nos ambitions de professionnels et les attentes de l’institution avec la réalité du terrain. Investis, intrusifs ou absents, allophones, éloignés de l’école, avec des disponibilités variables, la diversité des profils de parents implique de faire preuve d’adaptation et de compréhension pour se rapprocher de nos objectifs.

    Ce qui marche à un endroit ne fonctionne pas forcément dans un autre

    Les contextes dans lesquels nous évoluons sont extrêmement disparates : identité de l’école, climat scolaire, profil de l’équipe pédagogique, population scolaire, locaux, moyens disponibles… Autant de variables qui influent sur nos possibilités et nos besoins. Et si elles sont toutes inspirantes, toutes les initiatives de coéducation ne sont pas transférables à toutes les écoles. C’est pourquoi elles doivent être sélectionnées et ajustées régulièrement.

  • Quand le numérique entre dans l’école...

    Il y a de multiples manières de considérer le numérique, chacun reliant ce terme à des usages très variés ; qu’ils soient futiles, chronophages voire inquiétants ou au contraire pertinents et apportant une réelle plus-value.

    Mais si on cible précisément son utilisation, le numérique offre un large panel d’opportunités complémentaires aux autres actions, toutes essentielles pour améliorer le lien entre l’école et la maison.

    Pour renforcer le dialogue

    • Proposer des moyens de communication supplémentaires : l’e-mail, la messagerie instantanée, l’E.N.T, les visioconférences, les rendez-vous téléphoniques, etc.
    • Ouvrir des espaces d’échanges collectifs : différents groupes peuvent être créés en fonction des besoins et des objectifs (parents, élèves, professionnels…).
    • Animer la communauté éducative

    -> voir la fiche-outil n°4 sur le développement de la communication avec les parents.

    Pour faciliter l’accès aux informations

    • Rendre les informations accessibles 24h/24 depuis tout lieu, pour s’adapter au profil de chaque famille : site Internet, blog, E.N.T, documents partagés, etc.
    • Donner de la visibilité et valoriser la vie de la classe : publier un résumé du mois, de la semaine, ou de la journée, des productions clés ou des événements importants sur un site, un blog, un E.N.T, etc.
    • Rendre les communications plus attractives : proposer un fond et une forme moins formels que dans les communications papier.
    • Centraliser et organiser les informations (institution, école, classes, partenaires, annuaires, etc.).

    Pour favoriser l’implication des parents et des élèves

    • Maintenir le lien avec les élèves lorsqu’ils sont éloignés de l’école : transmettre le travail, les leçons et les supports, échanger avec l’enseignant et/ou les élèves, apporter sa contribution à des productions collectives, etc.
    • Différencier le travail pour les élèves à besoins particuliers : proposer des jeux, du travail en autonomie, des liens vers des sites sélectionnés.
    • Faciliter le suivi des progrès et des apprentissages : donner à voir les réussites, consultation d’un cahier de suivi, du L.S.U, etc.
    • Proposer un accès aux devoirs et aux supports utilisés en classe : via l’E.N.T par exemple.
    • Faciliter les liens directs entre les parents et les enseignants sans l’intermédiaire des enfants.
    • Utiliser la question des usages du numérique comme support à la coéducation : travailler autour d’une « charte des bons usages ».

    Pour proposer des services

    • Demander, transmettre, consulter, signer des documents.
    • Prendre des rendez-vous.
    • Réaliser des sondages.
    • Traduire des publications dans différentes langues, etc.

Retrouvez les autres ressources

Accessibilité